5 conseils pour élever un chiot

blog

5 conseils pour élever un chiot

Élever un chiot peut parfois être un véritable défi. Quand est-il préférable de commencer son éducation ? Comment une cage peut-elle y contribuer ? Pourquoi la socialisation est-elle si importante ? Lisez vite la suite !

La socialisation

Il est essentiel de socialiser votre chiot de la bonne manière. En présentant votre chiot au monde extérieur dès son plus jeune âge (promeneurs, cyclistes, voitures, autres personnes et autres chiens, etc.), vous réduisez le risque qu’il ait plus tard peur de tout ce qui lui est étranger. Cette peur peut se manifester par un comportement indésirable, tel que des aboiements continus, des pleurs, de l’agressivité ou une envie de fuir. Il est important pour le bien-être de votre chien de consacrer suffisamment de temps à sa socialisation.

Soyez toujours positif

Un état d’esprit positif vous aidera énormément pour le dressage de votre chiot. Récompensez les bons comportements plutôt que de punir les mauvais. Ainsi, au bout d’un certain temps, votre chiot fera le lien entre un bon comportement et des récompenses savoureuses (comme un délicieux snack Boomy). En cas de mauvais comportement, ne punissez pas votre chien sévèrement de manière inutile, dites-lui clairement qu’il n’a pas le droit de faire cela, puis ignorez-le jusqu’à ce qu’il retrouve son calme ou qu’il soit de nouveau attentif à vous.

La propreté

La propreté et les chiots sont deux choses qui sont liées. L’apprentissage de la propreté à votre chiot peut être un processus délicat susceptible de prendre un certain temps. Veillez à nourrir votre chiot à heures fixes et sortez-le après chaque repas. Il est également préférable de le mettre dehors après une sieste ou une séance de jeu. Votre chiot a eu un petit accident ? N’oubliez pas qu’il ne sert à rien de vous fâcher, de crier ou de lui plonger le museau dans ses besoins. Votre petit ami ne saura pas ce qu’il se passe. Récompensez-le plutôt avec un snack Boomy lorsqu’il a fait ses besoins à l’extérieur.

Apprentissage de la cage

Il est important que vous habituiez votre petit compagnon à la cage. L’idée est que votre chiot associe sa cage à un endroit chaud, agréable et sûr où il peut toujours se réfugier. La cage ne doit certainement pas être utilisée comme une punition !

Il est préférable de ne pas prendre une cage trop grande au début. Votre chiot a tout d’abord surtout besoin de sécurité, de chaleur et de protection, tout comme un bébé. Si vous laissez votre chiot seul dans une cage trop grande, il peut se mettre à couiner ou à aboyer. Il est donc préférable de commencer par réduire la taille de la cage, puis de l’augmenter à mesure que votre chiot grandit. La deuxième raison est liée à l’apprentissage de la propreté. Normalement, un chiot n’aime pas faire ses besoins dans sa zone de couchage. Cependant, si la cage est trop grande, il pourra dormir dans un coin de la cage et faire pipi dans l’autre, ce qui fait que sa zone de couchage restera propre mais qu’il fera toujours pipi dans sa cage.

Une cage peut aussi être utile lorsque votre chiot commence à faire ses dents. Le chiot commence à perdre ses dents de lait vers trois mois et cela peut durer jusqu’à l’âge de sept mois. Pendant cette phase, il est possible que votre chiot mordille plus que la normale. Dans ce cas, vos chaussures, vos vêtements ou vos meubles ne sont pas toujours en sécurité et une cage peut s’avérer utile.

Si vous voulez commencer l’apprentissage de la cage, faites-le par petites étapes selon un calendrier défini.

Les dents du chiot

Les chiots ont des dents pointues et leurs dents ne feront que s’aiguiser et se fortifier. Il est donc judicieux d’apprendre à votre chiot qu’il n’a pas le droit de mordre lorsqu’il joue. Cela peut faire la différence, plus tard, entre un mordillement pour jouer et une morsure sérieuse.
Lorsque vous jouez avec votre compagnon et qu’il mord ou mordille doucement, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, il ne fait que jouer. Il commence à mordre plus fort et ça fait mal ? Arrêtez immédiatement le jeu et ignorez-le. Vous pouvez également émettre un signal sonore aigu et ensuite arrêter de jouer. Avec le temps, votre chiot saura qu’il doit être plus délicat.

Mais surtout, n’oubliez pas de profiter de votre chiot pendant cette période magique !

Retour à l’aperçu

Lire la suite

Profiter de Noël avec votre chien

blog

Profiter de Noël avec votre chien

Ah la période de Noël… Une période merveilleuse, pleine de chaleur, de convivialité et de lumières, avec un bon repas de Noël et plein de cadeaux sous le sapin ! Les fêtes peuvent aussi parfois être une période stressante, tant pour vous que pour votre animal. Nous avons dressé une liste des choses à faire et à ne pas faire pour vous aider à passer un merveilleux Noël sans aucun risque !

à faire

Cadeaux de Noël

Chaque année, c’est un plaisir de découvrir les cadeaux que votre famille ou vos amis ont choisis avec amour et attention pour vous. Votre ami à quatre pattes s’intéresse aussi beaucoup à ces beaux paquets colorés et brillants sous le sapin de Noël. Prévoyez donc un cadeau spécial pour votre ami le plus fidèle. L’idéal ? Un paquet de délicieux snacks Boomy !

Routine

La routine est très importante pour les animaux de compagnie. Essayez dès lors de vous en tenir à votre routine quotidienne pendant la période de Noël. Le sortir aux mêmes moments, le nourrir aux mêmes heures, etc. ne pourra qu’être bénéfique au bien-être de votre compagnon.

Lieu sûr

Pendant la période des fêtes de fin d’année, l’ambiance est souvent plus chargée et plus bruyante que d’habitude. Nous trouvons cela agréable, mais pour nos animaux domestiques, c’est parfois un peu trop. Votre compagnon à quatre pattes ne comprendra pas pourquoi vous êtes soudainement si occupé avec votre repas de Noël et pourquoi la maison est pleine de gens. N’oubliez donc pas de prévoir un endroit sûr et tranquille dans la maison où il pourra facilement se rendre lorsqu’il voudra s’éloigner des bruits de la fête. Placez-y sa cage ou son panier familier.

à ne pas faire

Sapin de Noël ou alternative ?

Qui dit Noël, dit sapin de Noël. La plupart des chiens trouvent l’odeur d’un vrai sapin de Noël intéressante et tenteront de laisser leur marque en faisant pipi dessus. Logique, puisqu’ils le font aussi à l’extérieur. Empêchez dès lors votre chien d’avoir accès au sapin de Noël ou installez une clôture.

Placez de préférence votre sapin de Noël dans un coin ou à un endroit où votre chien ne passe pas trop, pour qu’il ne puisse pas le faire tomber accidentellement. Ne le mettez surtout pas à côté du bol de nourriture ou d’eau. L’arbre peut avoir été pulvérisé et les aiguilles peuvent provoquer des problèmes gastro-intestinaux. Préparez d’ores et déjà votre aspirateur ou votre ramasse-miettes !

Plantes de Noël toxiques

Nos plantes de Noël les plus populaires, comme le houx, le gui et les magnifiques étoiles de Noël, sont toxiques pour les chiens. Si vous en décorez votre maison, mettez-les hors de portée.

Il existe également des friandises qui ne conviennent pas à votre compagnon à quatre pattes. Ne donnez pas à votre chien des raisins, des raisins secs, du chocolat, de l’alcool, des aliments salés, des aliments contenant beaucoup de sucre, des os bouillis, de l’avocat, de l’ail et de l’oignon. Tous les amoureux des chiens connaissent probablement déjà cette liste par cœur, mais vos amis ou votre famille qui n’a pas d’animaux ne le savent peut-être pas. Ne laissez donc pas les bols d’amuse-bouche sur la table sans surveillance. Et n’oubliez pas de donner à votre meilleur ami un délicieux snack Boomy.

Feux d'artifice

Les chiens détestent les feux d’artifice. Ils en ont peur et peuvent être totalement pris de panique. S’il y a des feux d’artifice à proximité, gardez votre ami à quatre pattes à l’intérieur et essayez de le distraire avec un jouet ou un bâton à mâcher Boomy. Assurez-vous qu’il ne peut pas s’échapper. Idem pour les toutous qui doivent malheureusement rester dehors. Assurez-vous que l’enclos est bien fermé et que votre chien ne peut pas se blesser s’il panique et veut s’échapper.

Le soir du réveillon, sortez votre chien avant 22 heures et tenez-le en laisse en permanence afin qu’il ne puisse pas s’enfuir si quelqu’un déclenche inopinément une fusée éclairante. Si vous fêtez le réveillon de Noël ou du Nouvel An ailleurs que chez vous, renseignez-vous pour savoir si vous pouvez emmener votre chien ou faites appel à un gentil gardien qui connaît déjà votre compagnon. Ainsi, il peut rester dans son environnement familier et il y a quelqu’un qui peut le rassurer pendant le feu d’artifice.

Avec ces conseils, vous pourrez certainement profiter d’agréables fêtes ensemble ! Toute l’équipe de Boomy souhaite à tous les animaux et à leurs propriétaires un Joyeux Noël et une Bonne Année !

Retour à l’aperçu

Lire la suite

L’hiver approche

blog

L’hiver approche

Les feuilles tombent, les journées raccourcissent, les températures descendent… Pas de doute : l’hiver approche. Pour nous protéger du froid, nous nous habillons plus chaudement ou augmentons un peu le chauffage. Mais savez-vous comment faire pour protéger votre chien du froid ?

Visibilité

Le soir, alors que la nuit tombe, votre chien est souvent prêt à aller faire sa promenade quotidienne. C’est pourquoi il est important que vous soyez tous les deux visibles sur le bord de la route. Vous pouvez évidemment porter une veste fluo. Sachez qu’il existe également différentes possibilités pour votre fidèle compagnon telles que des vestes fluo adaptées ou des colliers lumineux. Ainsi, dans l’obscurité, vous ne risquez pas de passer inaperçus.

Attention au sel d’épandage

Savez-vous que le sel d’épandage pouvait être nuisible à votre chien s’il l’avale ? Après votre promenade, pensez à bien sécher son pelage avec une serviette afin d’éviter qu’il ne lèche le sel qui aurait pu s’y déposer. Essuyez toujours ses pattes correctement. Pour éviter les irritations et les ampoules sur les coussinets, vous pouvez éventuellement appliquer de la vaseline sur ses pattes avant la promenade.

Méfiez-vous toujours des étangs et flaques d’eau gelés. Ne laissez pas votre chien marcher dessus car il est possible que la glace ne soit pas suffisamment épaisse.

De l’eau en quantité suffisante

En hiver, le pelage de votre chien est plus épais. C’est lui qui permet à votre fidèle compagnon d’avoir plus chaud. L’humidité de l’air est basse lorsqu’il gèle. Conséquence : le corps de votre chien a des besoins en eau plus importants. Veuillez alors à ce qu’il ait suffisamment d’eau et nettoyez régulièrement sa gamelle pour éviter la propagation de bactéries. Si vous lui mettez de l’eau dehors, assurez-vous que celle-ci ne soit pas gelée.

Hypothermie

En Belgique, le risque d’hypothermie pour votre chien n’est pas très élevé. En revanche, si vous faites une longue promenade dans le froid, dans la pluie ou dans la neige, il convient de faire très attention à votre chien. S’il a trop froid, il perd son appétit et grelotte. Son rythme cardiaque est également à la baisse. Si c’est le cas, mettez-le tout de suite dans un espace chauffé et donnez-lui à manger et à boire.

N’oubliez pas de lui proposer des snacks Boomy lors de votre sortie. Et gardez toujours à l’esprit qu’il fait aussi froid dans une voiture stationnée qu’à l’extérieur. De plus, dans une voiture, votre chien ne peut pas bouger. Ne le laissez donc jamais seul dans votre véhicule.

Après une bonne promenade dans le froid, votre chien pourra profiter d’un repos bien mérité dans un bon lit de rêve douillet et bien chaud.

Il est également intéressant de proposer des suppléments alimentaires à votre chien. Boomy dispose d’huile de mouton et d’huile de saumon dans son assortiment. Cela permet au pelage d’être plus brillant et à la peau d’être en meilleure santé. Ces suppléments contribuent également au système immunitaire de votre animal et peuvent lui être proposés tout au long de l’année.

Le plus important est de passer du bon temps avec votre chien, même en hiver.

Retour à l’aperçu

Lire la suite

Prendre soin d’un chien âgé

blog

Prendre soin d’un chien âgé

Vieillir fait partie de la vie, et cela vaut aussi pour votre compagnon à quatre pattes. Vous ne pouvez pas empêcher le processus de vieillissement, mais avec les bons soins, vous pouvez offrir à votre meilleur ami une vieillesse heureuse.

à partir de quel âge votre chien devient-il senior ?

En moyenne, on considère un chien comme senior vers 8 ans. Mais ce n’est pas tout à fait exact, car la race et la taille de votre chien jouent un rôle important à cet égard. Les chiens géants entrent dans le groupe des seniors plus tôt, vers l’âge de 6 ans, et les grands chiens vers l’âge de 7 ans. Les chiens de taille moyenne deviennent senior vers l’âge de 8 ans et les petites races à partir de 10 ans.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils sur la manière de prendre soin de votre chien âgé afin qu’il reste en bonne santé, heureux et à vos côtés pendant longtemps encore.

Maladies liées à la vieillesse

Lorsque votre chien devient senior, vous pouvez généralement constater quelques changements. Il peut ainsi, comme nous, commencer à avoir des poils gris et développer des maladies liées à l’âge.

Ces changements sont généralement très progressifs et ne sont pas toujours faciles à reconnaître. Faites preuve de vigilance si vous remarquez les signes suivants :

  • a des difficultés à se lever ou à sortir de son panier
  • a moins envie d’aller promener
  • marche avec difficulté, a des raideur ou boite
  • boit (et urine) davantage
  • a moins d’appétit
  • a mauvaise haleine
  • halète et/ou tousse plus rapidement
  • perd ou prend du poids

Tous les chiens ne souffrent pas de ces maux, mais il est préférable de surveiller le comportement de votre chien afin de pouvoir intervenir rapidement en cas de problème.

Vétérinaire

Le système immunitaire des chiens âgés étant affaibli, ils sont plus susceptibles de contracter toutes sortes de maladies infectieuses. Veillez donc à faire vacciner votre chien chaque année afin qu’il soit mieux protégé.

Arthrose

Les chiens qui vieillissent souffrent souvent d’arthrose. Comme l’arthrose se développe très progressivement, elle n’est souvent pas directement perceptible. En général, votre chien a mal, mais la plupart des chiens ne le montrent pas toujours clairement. Si votre chien a des difficultés à se lever ou à marcher, ou s’il ne saute plus, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Même avec de l’arthrose, l’exercice physique reste important, mais veillez à trouver le bon équilibre entre repos et effort.

Comportement, détérioration des sens et démence

Il arrive que les chiens âgés se mettent à avoir un autre comportement. Il est parfois plus difficile pour eux de rester seuls. Ils oublient des choses ou ne répondent plus très bien aux ordres. Ceci est souvent lié à la détérioration des sens (surdité, mauvaise vision).
Les fonctions cérébrales déclinent également et il est même parfois question de démence. Dans ce cas, il est important de maintenir une routine stable, car cela donne à votre chien un certain repère.

Que pouvez-vous faire pour ralentir ce processus de vieillissement ? Essayez de garder votre chien physiquement et mentalement actif. Des promenades courtes et agréables, mais aussi des petits jeux de recherche avec les délicieuses friandises de Boomy permettront à votre chien de rester en forme. Même si sa vue et son ouïe déclinent, son odorat très développé reste totalement intact, même à un âge avancé !

Régime alimentaire adapté

Les seniors ont souvent moins d’énergie ou souffrent de problèmes physiques, ce qui fait qu’ils bougent moins et développent plus facilement de l’obésité. Ceci peut aggraver l’arthrose ou d’autres affections.

Parfois, les vieux chiens qui ont des problèmes liés à l’âge ont moins d’appétit, ce qui peut entraîner une perte de poids.

Il est donc préférable de choisir une alimentation qui maintient les articulations souples, qui présente un bon équilibre en nutriments et qui est adaptée au problème de santé de votre chien. Votre vétérinaire pourra certainement vous aider à cet égard. N’oubliez pas non plus de gâter de temps en temps votre chien avec une friandise saine de Boomy. Il y a l’embarras du choix…

Soins dentaires

Pour que les dents de votre compagnon à quatre pattes restent saines, vous devriez les brosser tous les jours. Vous pouvez prévenir la plaque dentaire en laissant votre chien mâcher un biscuit brosse à dents de Boomy.

Un bon entretien du pelage

Les chiens âgés ont souvent un pelage terne ou une peau irritée et ont donc besoin de plus de soins. Lavez dès lors votre chien avec un shampooing pour chiens adapté, brossez-le régulièrement ou rendez-vous chez le toiletteur.

Se promener ensemble

Beaucoup de gens pensent que lorsque leur chien est plus âgé, ils doivent le laisser à la maison. « Car il ne sait quand même plus rien faire, pas vrai ? » Rien n’est moins vrai ! Les seniors aiment toujours se promener, jouer à des jeux de recherche et recevoir des câlins. Tout est bien entendu un peu plus lent et vous ne pouvez plus faire d’aussi longues promenades, mais cela n’en est pas moins agréable pour eux !

Si votre cher ami à quatre pattes n’est plus mobile mais qu’il aime toujours sortir avec vous, vous pouvez toujours opter pour un chariot, une poussette ou un sac à dos pour chiens.

Conclusion

Suffisamment d’exercice et de jeu permettent à votre animal de rester en forme physiquement et mentalement. N’oubliez surtout pas de profiter de chaque instant avec votre compagnon à quatre pattes ! Et rappelez-vous que chaque étape de la vie a ses charmes…

Retour à l’aperçu

Lire la suite

Un pelage brillant pour votre chien

blog

Un pelage brillant pour votre chien

Chaque chien est unique et a une beauté qui lui est propre. Mais un chien avec un pelage brillant attire forcément les regards. La brillance du pelage en dit d’ailleurs beaucoup sur la santé de votre chien.

Lisez vite la suite pour savoir comment prendre soin du pelage de votre chien.

Lavez régulièrement votre chien

Des lavages trop fréquents ne sont pas bons pour votre chien car ils éliminent les graisses naturellement produites par le pelage et la peau. À l’inverse, si vous ne lavez pas assez souvent votre chien, ces graisses naturelles sont en quantités trop importantes.

Vous vous demandez certainement ce qu’il faut comprendre par lavages réguliers. La règle d’or est la suivante : lavez votre chien une fois par mois au maximum. Votre animal a-t-il joué dans la boue ou dans des flaques ? Il faut alors le laver encore une fois.

Il existe plusieurs types de shampooing spécifique pour les chiens. Il y en a pour les chiots, pour les chiens à poils longs, les chiens à poils courts, etc. Aussi, il existe en différents parfums. N’hésitez pas à demander conseil dans votre magasin spécialisé. Votre chien profitera ainsi au mieux de son bain.

Le brossage

En plus de laver régulièrement votre chien, il est aussi nécessaire de le peigner ou de le brosser. Si votre chien a des poils épais/longs, il est alors très important de le brosser régulièrement. Vous évitez ainsi l’apparition de nœuds difficiles à démêler. Assurez-vous d’avoir les bonnes brosses et les bons peignes pour votre chien, car chaque pelage est différent.

Huile de saumon Boomy

L’huile de saumon Boomy est un produit 100 % naturel comprenant les acides gras oméga 3 et 6 nécessaires. Les oméga 3 appartiennent au groupe des acides gras essentiels. Pour nous, hommes et chiens, il est impossible d’en produire naturellement et nous devons donc nous les procurer via notre alimentation. Les oméga 3 contribuent à la souplesse des articulations et à la santé du pelage, en plus de renforcer le système immunitaire et d’avoir une action anti-inflammatoire. Ils sont aussi bénéfiques pour le cœur et les vaisseaux sanguins.

Vous pouvez déposer de l’huile de saumon sur les aliments de votre chien grâce avec la pompe pratique. Si vous avez un petit chien, une dose suffit. Si vous avez un chien un peu plus grand, nous vous conseillons de pomper deux fois. Enfin, pour les plus grands chiens, trois coups de pompe suffisent.

Ces trois conseils assureront un pelage brillant et soyeux à votre chien, et ce, en un rien de temps.

Retour à l’aperçu

Lire la suite

24 juin 2022: la journée du chien au travail

blog

24 juin 2022: la journée du chien au travail

Bonne nouvelle si vous avez un adorable chien à la maison ! Ce 24 juin, c’est la journée du chien… au travail !

L’initiative trouve ses origines aux États-Unis, lorsque Pet Sitters International décida, en 1999, d’organiser la première « Take your dog to work day ». Depuis, de nombreuses entreprises dans le monde entier encouragent leurs employés à venir travailler avec leur chien.

Selon des études menées, la présence d’un adorable toutou au bureau aurait plusieurs effets : diminution du stress, amélioration de la productivité, inspiration stimulée, contacts rapprochés entre les collègues, absentéisme moindre… En plus, il semblerait que cela soit également bénéfique pour l’image de l’entreprise qui, par conséquent, attirerait alors plus facilement de nouveaux talents.

Pourquoi venir travailler avec son chien est-il une bonne idée ?

Une meilleure ambiance de travail

Avoir un chien dans des bureaux est aussi bénéfique sur l’ambiance. Entre tous les « oooh » et les « il est troooop mignon ! », nul doute que des discussions amusantes et moins formelles sont lancées entre collègues. Tout le monde en profite ! En résumé, la présence d’un chien est excellente pour booster l’ambiance.

Prendre l’air ensemble

Avec votre chien dans les pattes au bureau, vous devez forcément prendre l’air au moins 3 fois par jour afin de lui permettre de faire ses besoins. Chaque sortie « forcée » permet de faire une pause qui s’avèrera finalement bénéfique. Votre concentration et votre productivité vous en remercieront !

Dans les grandes entreprises où les collègues ont moins régulièrement l’occasion d’échanger, promener le chien est un bon moyen de faire plus ample connaissance. Pour les collègues plus introvertis, cela permet aussi de franchir une barrière. Faire un petit tour avec son chien est également idéal pour faire le plein d’idées créatives.

Faciliter la conversation

La présence d’un chien au bureau permet de briser la glace, et ce, pas uniquement entre collègues. Les candidats éventuels se sentent tout de suite plus à l’aise lorsqu’un joyeux toutou les accueille. Les clients potentiels et autres visiteurs estiment souvent qu’évoquer un animal de compagnie est un bon moyen de lancer la discussion.

Inspiration, créativité et notoriété

Si vous publiez des photos sur les réseaux sociaux de votre entreprise, il y a fort à parier que les likes et les abonnés se font plus nombreux. C’est une excellente occasion de recevoir des commentaires positifs et des réactions sympathiques de clients existants et potentiels. L’image de l’entreprise en profite évidemment.

 


Chien au bureau… à durée indéterminée

Les entreprises apprécient de plus en plus la présence d’un chien dans leurs locaux. Le phénomène ne cesse de gagner en popularité. Chez Muva, nous comptons deux chiens parmi nos collègues. Notre chiot Tirza et notre adorable labradoodle Happy montent la garde au bureau tous les jours et assument parfaitement leur rôle de testeurs professionnels pour Boomy.

Ils sont également en charge de l’aspect détente. Au quotidien, Tirza et Happy font en sorte que tous les employés prennent souvent l’air, s’amusent et se sentent heureux au bureau. Merci l’ocytocine… et merci Tirza et Happy ! Notre santé mentale en est la première bénéficiaire !

Pouvez-vous aller au travail avec votre chien ? 

Vous adorez l’idée et avez prévu d’aller travailler avec votre chien le 24 juin ?

N’oubliez pas de publier une photo sur notre site Internet https://boomy.be/fr/club-boomy/

Retour à l’aperçu

Lire la suite

Premiers soins en cas de morsure de tique

blog

Premiers soins en cas de morsure de tique

Même si vous traitez votre chien avec un produit anti-tiques, il est important de le contrôler régulièrement après une sortie. En principe, les tiques sont présentes toute l’année, mais il faut faire particulièrement attention en été et au printemps.

Une tique, c’est quoi ?

Les tiques sont de très petites créatures suceuses de sang brun foncé (de 1 mm à 1 cm) qui vivent dans les bois, les jardins, les dunes et les prairies. Elles se posent souvent dans l’herbe, sur une plante ou entre les feuilles.
Les tiques s’accrochent aux animaux (et aux humains) et se plantent ensuite dans leur peau. Comme elles sucent le sang de différents animaux, elles peuvent être porteuses de graves maladies transmissibles.

éviter une morsure de tique

Mieux vaut prévenir que guérir ! Mais que faire pour éviter que Médor ne se fasse mordre par une tique ? Il existe plusieurs solutions :

  • Un traitement ponctuel
  • Un collier anti-tiques
  • Des comprimés à mâcher anti-tiques
  • Un shampooing et après-shampooing anti-tiques
  • La vaccination contre la maladie de Lyme (maladie provoquée par les piqures de tiques)

Vérifiez que votre chien n’a pas de tiques

Votre cher toutou a passé beaucoup de temps dehors ? Vérifiez qu’il n’a pas de tiques ! C’est tout de même plus facile à dire qu’à faire, car les tiques aiment se cacher. Commencez par la tête de votre chien et utilisez vos doigts comme une sorte de peigne, puis vérifiez tout son corps.
Contrôlez aussi les endroits les plus courants où les tiques aiment s’installer :

  • Sous le collier ou le harnais
  • Dans le cou
  • Dans et autour des oreilles
  • Autour des yeux
  • Sur les pattes et entre les orteils
  • Sur l’aine et dans la zone tout autour

Comment enlever une tique ?

Une fois que vous avez trouvé une tique, il peut être difficile de la retirer correctement. Portez toujours des gants lorsque vous retirez une tique, vous éviterez ainsi de contracter une infection ou une maladie. Il existe également des pinces à tiques spéciales pour vous aider à les enlever.

  • Saisissez la tique avec une pince à épiler aussi près que possible de la peau de votre chien
  • Tournez dans le sens des aiguilles d’une montre et retirez-la d’un seul mouvement. Veillez à ne pas écraser la tique.
  • Vérifiez si la tique est complètement sortie et répétez l’opération si nécessaire
  • Désinfectez l’endroit où se trouvait la tique sur votre chien
  • Désinfectez la pince à épiler
  • Placez la tique sur un morceau de papier avec de l’alcool désinfectant et jetez-le

Tenez la zone de la morsure de tique à l’œil. Une infection ou un gonflement peut survenir, auquel cas vous devez consulter votre vétérinaire.

Quelles conséquences ?  

En suçant le sang, les tiques peuvent transmettre diverses maladies, infections et parasites, la maladie de Lyme étant la plus courante.

Dans le cas de la maladie de Lyme, le symptôme le plus courant est une inflammation articulaire qui se manifeste par une boiterie soudaine. Mais la fièvre, la déshydratation, la perte d’appétit peuvent également indiquer cette maladie. Attention toutefois, car votre chien ne présentera pas de plaque rouge autour de la morsure, comme c’est le cas pour les humains. De plus, la présence ou l’absence d’une bosse ne dit pas si votre chien est ou non infecté par la maladie de Lyme.

Si votre ami à quatre pattes passe beaucoup de temps dans des zones boisées, vous pouvez éventuellement le faire vacciner contre cette maladie.

Conclusion 

Grâce à ces informations, vous devriez être en mesure d’éviter et de traiter une morsure de tique chez votre toutou. Vous et Médor pourrez ainsi profiter de vos balades dans les bois en toute sérénité !

Retour à l’aperçu

Lire la suite

Pâques pour les chiens

blog

Pâques pour les chiens

Nous souhaitons de joyeuses Pâques à tous les toutous et à leurs maîtres !
Et pour partager les plaisirs de Pâques avec nos chers amis à quatre pattes, nous avons dressé une liste de super activités. À vos œufs, prêts, partez !

Chasse aux oeufs de Pâques

Au lieu des œufs de Pâques en chocolat, qui sont d’ailleurs hautement toxiques pour les chiens, vous pouvez cacher les friandises préférées de votre meilleur ami. Cachez-les à l’intérieur ou à l’extérieur dans des endroits facilement accessibles pour lui et laissez-le chercher.
Nos boulettes de viande Boomy sont parfaites à cet effet. Elles sont non seulement délicieuses, mais elles ont aussi la forme d’un œuf de Pâques. Idéal !

Séance photo de Pâques

Vous savez vous servir d’un appareil photo et vous voulez un beau souvenir de Pâques avec votre compagnon à quatre pattes ? Dans ce cas, planifiez une séance photo. Prenez des photos amusantes de votre toutou avec son panier de Pâques bien garni ou avec toutes sortes de décorations de Pâques originales.

Virée shopping

Vous voulez faire un vrai coup d’éclat et encore plus gâter votre meilleur ami ? C’est parti pour une virée shopping ! Rendez-vous dans la ou les animaleries préférées de votre toutou et laissez-le choisir de délicieux snacks de Boomy.

Bougez !

C’est l’heure de la promenade ! Après un hiver passé à l’intérieur, il est temps pour vous deux de vous dégourdir les jambes et les pattes. Allez vous balader et jouer dans son parc préféré ou choisissez un tout nouvel itinéraire. Les possibilités sont infinies.

Fun

Mais le plus important est que vous passiez de merveilleuses Pâques ensemble. Prévoyez donc du temps pour votre compagnon à quatre pattes et profitez-en pleinement ensemble !

Retour à l’aperçu

Lire la suite

L’anxiété de séparation chez le chien

blog

L’anxiété de séparation chez le chien

Votre chien vous suit partout ? Il vous surveille de près même lorsque vous vous levez de votre fauteuil ? Ou il n’arrête pas de gémir et d’aboyer jusqu’à votre retour à la maison ? Votre chien panique tellement lorsqu’il est seul qu’il ne fait qu’une bouchée des coussins, montants de porte, pieds de chaise, etc. ? Si votre meilleur ami se comporte comme un chien bien élevé tant que vous êtes là, mais se transforme en un chien anxieux ou destructeur une fois que vous êtes parti(e), il se peut qu’il souffre d’anxiété de séparation.

Qu’est-ce que l’anxiété de séparation ?

Un chien qui souffre d’anxiété de séparation se sent agité, anxieux ou frustré lorsque vous le laissez seul. Il ressent parfois les mêmes troubles même lorsqu’une autre personne qu’il connaît bien est présente mais que son maître habituel n’est pas là.

Un chien est à l’origine un animal de meute et se sent naturellement fort et en sécurité dans un groupe. C’est également un animal social qui ne demande pas mieux que d’être avec nous. Mais ce n’est évidemment pas toujours possible. Il est dès lors important d’apprendre à votre chien à rester seul. Et surtout de lui faire comprendre que vous revenez toujours…

Comment apparaît l’anxiété de séparation ?

L’anxiété de séparation peut déjà se développer dès le plus jeune âge. Certains chiens sont laissés trop souvent et trop longtemps seuls lorsqu’ils sont chiots. D’autres ont été négligés ou maltraités. Mais l’anxiété de séparation peut aussi se développer plus tard : après une expérience traumatisante, un déménagement, le décès du maître ou le placement dans une autre famille. Il arrive qu’un animal se comporte normalement pendant des années et que, soudainement, il adopte un comportement destructeur inexpliqué. Il vaut mieux dans ce cas examiner si quelque chose a changé au sein de votre ménage : un enfant qui quitte le nid ou un nouvel emploi qui vous oblige à vous absenter plus longtemps de la maison. Lorsqu’un chien ne peut pas gérer le stress et devient anxieux, il va adopter un comportement inapproprié. En outre, l’anxiété de séparation peut également survenir lorsque le chien n’a pas été éduqué à rester seul dès son plus jeune âge.

Comment reconnaître l’anxiété de séparation ?

La différence entre anxiété de séparation et mauvais comportement est en fait assez simple : les animaux qui souffrent d’anxiété de séparation ont un comportement anormal lorsqu’ils ne peuvent pas être avec leur maître. Si votre chien panique quand vous le laissez seul ou qu’il ne vous voit pas, vous reconnaîtrez certainement un ou plusieurs des signaux ci-dessous.

  • Pleure, gémit ou aboie constamment
  • Détruit les meubles, coussins, rideaux, etc.
  • Fait ses besoins dans la maison alors qu’il est propre
  • Bave et halète de manière excessive
  • Marche de long en large
  • Se blesse
  • Tente de s’échapper (se remarque par exemple aux portes abîmées)
  • Ne touche pas à sa nourriture et à son eau lorsqu’il est seul
  • Vous suit PARTOUT quand vous êtes à la maison
  • Déborde de joie et est hyperactif lorsque vous rentrez à la maison

La punition n’est pas la solution

Ce qu’il faut absolument retenir dans cette situation, c’est que punir est INUTILE ! Quoi que votre chien ait cassé ou quoi que vous trouviez en rentrant chez vous, le punir ne fera qu’empirer les choses. Dès qu’il associera votre absence et votre retour à une punition, son anxiété ne fera qu’augmenter.

Que faire alors ?

Le point le plus important est que votre chien doit apprendre et comprendre que vous revenez toujours. Vous ne pouvez y parvenir qu’en répétant l’exercice, ce qui peut prendre un certain temps.

Assis – pas bouger

Un premier exercice consiste en l’apprentissage de l’« assis – pas bouger ». Demandez à votre chien de s’asseoir et de ne pas bouger pendant que vous vous promenez dans la maison. S’il le fait bien, récompensez-le avec un bon biscuit Boomy. Si cela ne marche pas tout de suite, essayez à nouveau, mais cette fois-ci moins longtemps et en restant plus près. Une fois que vous remarquez que cela commence à fonctionner, vous pouvez lentement augmenter la durée et la distance.

Changez vos habitudes

Ensuite, il est important de changer vos propres habitudes. Que faites-vous habituellement lorsque vous partez ? Suivez-vous toujours le même rituel ? Vous mettez vos chaussures, dites au revoir à la maisonnée, prenez votre sac à main ou attrapez vos clés sur le porte-clés ? Toutes ces actions avertiront votre chien que vous êtes sur le point de partir. Il associera les choses que vous faites avant de partir à son propre comportement inapproprié et à son anxiété. Il s’agit maintenant de briser le lien qu’il établit entre vos actions et votre départ. Et pour cela, vous devez complètement changer votre routine avant de partir. En changeant votre routine, votre chien comprendra que vous revenez toujours, car c’est ce que vous lui apprendrez en faisant des exercices de départ.

Exercices de départ

La modification de vos habitudes de départ doit se faire simultanément avec de courts exercices de départ. Ne lui dites pas au revoir de manière exubérante, mais ignorez-le plutôt. Vous pouvez éventuellement allumer la radio ou la télévision ou lui donner un délicieux snack Boomy qui l’occupera longtemps. Ne demandez pas trop à la fois, et ne quittez la pièce que pour un court instant. Revenez et ignorez complètement votre chien, et ne réagissez pas s’il a cassé quelque chose. Lorsqu’il est à nouveau calme, vous pouvez le caresser brièvement. Il est important de progresser très lentement (minute par minute) et d’allonger systématiquement la durée de votre absence. De cette façon, votre chien apprendra que vous revenez toujours quand vous partez. Répétez ces exercices encore et encore pour qu’il s’habitue.

Vous pouvez aussi jouer avec lui dans le jardin ou faire une solide promenade avant de partir. Ainsi, votre chien sera déjà un peu fatigué et sera plus vite enclin à dormir.

Si tout cela ne fonctionne pas, demandez l’aide d’un professionnel. Votre vétérinaire pourra certainement vous aider dans votre démarche. Il existe aujourd’hui de bons médicaments qui donnent parfois à votre chien ce petit plus qui lui permettra de franchir ce processus d’apprentissage plus facilement. Vous pouvez également vous faire conseiller par un thérapeute spécialisé dans les troubles du comportement chez le chien.

En conclusion

La chose la plus importante à retenir pour les chiens qui souffrent d’anxiété de séparation : prenez votre temps et n’oubliez pas que le comportement inapproprié qu’il manifeste n’est jamais destiné à vous ennuyer. Ne punissez donc pas votre chien, mais essayez de le rassurer. Apprenez-lui pas à pas que vous revenez toujours ! Bonne chance !

Retour à l’aperçu

Lire la suite

Visite chez le vétérinaire

blog

Visite chez le vétérinaire

Un contrôle de routine, la vaccination annuelle ou un problème médical : pour la plupart des chiens, une visite chez le vétérinaire s’accompagne de stress. Il existe toutefois un certain nombre de choses que vous pouvez faire en tant que maître pour rendre la visite chez le vétérinaire moins désagréable.

Socialisation

Il est important d’accorder une grande attention à la socialisation de votre chiot dès le début. La socialisation permet à votre petit compagnon de s’habituer tranquillement au monde extérieur : nouvelles personnes, autres chiens, voitures, cyclistes, etc., et d’apprendre qu’il ne doit pas avoir peur. Le processus de socialisation se déroule en différentes phases et a une grande influence sur le comportement ultérieur. Essayez dès lors d’éviter de faire vivre à votre chiot des expériences désagréables afin qu’il n’ait pas peur dans certaines situations. Un chien bien socialisé réagira peut-être moins anxieusement chez le vétérinaire.

Le calme avant tout

Lorsque vous emmenez votre chien chez le vétérinaire, il arrive dans un environnement qui ne lui est pas familier. La salle d’attente est pleine d’animaux tendus, il y a des odeurs inconnues et des bruits étranges. Pour éviter les longues attentes dans la salle d’attente, il est préférable de prendre rendez-vous. N’oubliez pas d’emporter son jouet préféré afin de l’occuper et de le distraire, si nécessaire.

Soyez vous-même toujours calme chez le vétérinaire. Votre ami à quatre pattes sent et voit quand vous êtes tendu(e). Restez près de lui et parlez-lui de manière calme et rassurante. De cette façon, vous ne transmettrez aucune tension à votre chien.

Visite de familiarisation

Il est important que votre chien apprenne à connaître le vétérinaire sans que rien de douloureux ne se produise. C’est pourquoi il est préférable d’emmener votre nouveau compagnon chez le vétérinaire pour une visite de familiarisation dans les premiers temps qui suivent son arrivée. Le vétérinaire l’examinera soigneusement et le pèsera. Rien de plus. Ainsi, le premier contact ne sera pas une expérience désagréable.

Exercice

L’exercice est essentiel lorsque vous allez chez le vétérinaire. Promenez votre chien ou jouez avec lui (si possible) avant de partir. Il sera moins vite stressé, car promener a un effet relaxant. Votre compagnon à quatre pattes aura ainsi encore pu se défouler un peu, de sorte qu’il lui sera plus facile de rester calme dans le cabinet du vétérinaire.

à jeun

Il peut être utile d’emmener votre chien chez le vétérinaire à jeun. Les chiens qui sont très nerveux peuvent s’exciter à un tel point qu’ils en tombent malades. Le vétérinaire essaiera de gagner la confiance de votre chien et lui donnera régulièrement une petite récompense après un acte médical. Votre fidèle ami apprendra ainsi qu’il ne doit pas avoir peur du vétérinaire et, l’estomac vide, votre chien acceptera volontiers cette récompense.

Dialogue

Si votre compagnon est toujours très effrayé après plusieurs visites et que vous ne savez pas vraiment comment il va réagir, parlez-en à votre vétérinaire. Il fera certainement preuve de compréhension et pourra vous aider en vous donnant des astuces et des conseils, car votre chien n’est certainement pas le seul à être nerveux.

Expérience positive

Veillez toujours à ce que la visite chez le vétérinaire soit une expérience positive pour votre chien. Récompensez votre ami sur le chemin du retour avec un délicieux snack Boomy. Ou faites une petite halte dans son parc préféré sur le chemin du retour. De cette façon, vous associez une expérience positive au fait d’aller chez le vétérinaire et une prochaine visite chez celui-ci angoissera dès lors moins votre chien.

Retour à l’aperçu

Lire la suite

  • 1
  • 2

Nos produits Boomy sont disponibles dans les meilleures animaleries, jardineries et autres enseignes spécialisées de votre région.

  • Sans allergènes et sans gluten
  • Naturel
  • Pour chiens, chevaux et chats